IFSI -IFAS

Formation infirmier(e)

Déroulement de la formation infrmier(e)

Une formation en trois années

Depuis 2009, un référentiel de formation par compétence a été mis en place et permet aux étudiants d’obtenir un grade de licence.


La durée de la formation est de trois années, soit six semestres de vingt semaines, équivalant à 4200 heures, dont 2100 heures de formation théorique et 2100 heures de formation clinique.

infirmière examinant un médicament - IFSI-IFAS Ussel
Formation théorique IDE

La formation théorique

Elle permet à l’étudiant d’acquérir les connaissances, les savoirs-faire et nécessaires pour comprendre les situations professionnelles. Elle lui permet également de développer une méthodologie de travail.

Elle contribue à l’acquisition des 10 compétences du référentiel infirmier.

La formation théorique se compose de 59 Unités d’enseignement (UE).

Les différents domaines de savoirs sont :

    1. Sciences humaines, sociales et droit
    2. Sciences biologiques et médicales
    3. Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes
    4. Sciences et techniques infirmières, interventions
    5. Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
    6. Méthodes de travail et Anglais

Dans le cadre de l’universitarisation, les connaissances des domaines 1 et 2 sont en partie dispensées sous forme de capsules (cours magistraux d’une durée limitée) et déposés sur la plateforme e-Notitia. Les cours correspondant à l’initiation à la recherche sont aussi déposés sur la plateforme.

Les formateurs déposent également sur cette plateforme tous les renseignements indispensables aux étudiants pour suivre la formation :

  • Renseignements organisationnels : planning, constitution des groupes, informations diverses
  • Supports pédagogiques : projet de semestre, projet d’UE, calendrier des évaluations, supports de cours, de travaux dirigés, exercices de révision

Les étudiants déposent les travaux écrits demandés par le formateur référent. Ces travaux sont alors vérifiés par un logiciel anti-plagiat.

Formation initiale IDE

La formation clinique

Les stages sont, généralement, d’une durée de 10 semaines. Ils s’effectuent sur la base de 35h par semaine.

Différents types de stage, dans différentes structures réparties sur le territoire du Limousin mais également sur celui du Puy de Dôme. D’autres terrains de stage sont possibles sur l’ensemble du territoire mais également en Europe et à l’étranger : 

  • Sur le semestre 5, possibilité de réaliser un stage Erasmus +
  • Sur la première partie du stage du semestre 6, possibilité de faire un stage dans le cadre d’une mobilité internationale (hors crise sanitaire) ou de découvrir un secteur d’activité spécifique
  • Sur la deuxième partie du stage du semestre 6 : s’agissant du stage pré-professionnel, l’étudiant peut réaliser son stage dans une structure en lien avec son projet professionnel et son projet de vie

C’est la directrice en collaboration avec les formateurs qui organisent le parcours de stage. Il est tenu compte de différents critères : développement des compétences en lien avec le semestre, progression dans les compétences déjà développées, posséder une voiture ou non, domicile de l’apprenant, vœu particulier et argumenté de celui-ci…

Les différents domaines de stage :

    1. Soins de courte durée
    2. Soins en santé mentale et en psychiatrie
    3. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation
    4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie
Formation théorique

Le suivi pédagogique

L’accompagnement des étudiants sur toute la durée de leur apprentissage est un point fort de l’IFSI d’Ussel.

Les étudiants bénéficient d’un formateur référent sur les trois ans de formation. Son rôle est d’accompagner l’étudiant, de l’aider dans sa progression et de coordonner les informations recueillies auprès des différents partenaires de la formation.

Sur les terrains de stage, l’étudiant bénéficie de la visite d’un formateur qui en partenariat avec les professionnels du terrain, va permettre à l’étudiant de faire des liens entre la théorie et la clinique et d’interroger ses objectifs de stage.

Un IFSI accueillant, une formation réussie
Moyens pédagogiques​

Les moyens pédagogiques​

Au-delà des cours magistraux, l’équipe pédagogique met en place des travaux dirigés en petits groupes afin de faciliter la mobilisation des connaissances ou de faire des recherches. En période de crise sanitaire, ces travaux dirigés ont été réalisés à distance, en petits groupes grâce à l’utilisation d’outils numériques.

La simulation est développée dans chaque semestre. Des formateurs ont été formés à cette méthode ainsi qu’au débriefing

Différents types de simulation sont utilisés :

1/ La simulation procédurale

L’objectif est de développer la pratique de gestes professionnels comme la pose d’une perfusion sur un cathéter, l’injection sur chambre implantable, la pose d’une transfusion sanguine, la pose d’une sonde vésicale… Ces pratiques se font sur des modules (bras, buste…) permettant un entraînement au geste sans risque.

Exercices pratiques / Introduction de la seringue
  • former par la lecture d’articles professionnels, puis scientifiques en utilisant une grille d’analyse
  • sensibiliser à la recherche scientifique afin de pouvoir réaliser une lecture critique.
  • S’appuyer sur des références bibliographiques dans les différents projets

2/ La simulation avec un mannequin de moyenne fidélité ( mannequin connecté à un ordinateur qui permet de faire varier le pouls, la tension artérielle…)

L’objectif est de mettre les étudiants dans une situation « réelle » et dans un contexte sécurisant. C’est une méthode qui permet l’acquisition de compétences. Grâce à du matériel vidéo, les séances peuvent être enregistrées et retransmises lors du débriefing.

En 3ème année, des séances se font en collaboration d’une part avec les élèves aides-soignants  et d’autre part avec des professionnels du service des  urgences (médecins, infirmières, aides-soignants)

Mannequin salle de cours simulation exercice pratique IFSI USSEL

3/ La simulation par jeux de rôles

Ce type de simulation développe les compétences relationnelles dans des situations spécifiques : accueil d’un patient, situation de crise, annonce d’un diagnostic.
Un simulateur de vieillissement peut être utilisé.

4/ La simulation numérique

simulation numérique IFSI-IFAS Ussel

L’IFSI dispose d’un abonnement à des serious games qui permettent de développer notamment le raisonnement clinique.