CONDITIONS MEDICALES

 

 A la production d’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France, précisant que les vaccinations sont à jour et datées

  • Antidiphtérique
  • Antitétanique
  • Antipoliomyélitique
  • Si rappel DTP nécessaire y inclure la coqueluche (vivement recommandé chez l’adulte jeune)

  Contre l’hépatite B, avec résultats du contrôle du taux d’anticorps anti HBs

Soit 2 injections à un mois d’intervalle et taux d’anticorps à 1 mois après la 12ème injection :

  • si le taux > I0UI/L, la 3ème injection sera effectuée six mois après la 1ère,
  • si le taux < I0UI/L, la 3ème injection sera effectuée immédiatement avec nouveau contrôle des anticorps anti HBs un mois après.

Concernant l’hépatite B : les arrêtés du 6 mars 2007 exigent que les personnels soignants soient protégés contre le virus de l’hépatite B, mais également vise à protéger les patients de la transmission de ce virus par un soignant. Les étudiants infirmiers sont de la même manière concernés par cette mesure. Nous attirons votre attention sur le fait que l’immunisation attendue, peut réclamer plusieurs mois.

 Contre la tuberculose :

  • une vaccination par le BCG même ancienne sera exigée (article R3112-4 du code de la Santé Publique)
  • un Tubertest (test à la tuberculine à 5 unités) datant de moins de 3 mois est obligatoire. Il n’y a pas lieu de revacciner une personne ayant eu une première vaccination, même en cas de Tubertest négatif (article 2 de l’arrêté du 13 juillet 2004)

 Etre immunisé contre la rubéole

 Avoir subi une radiographie pulmonaire datant de moins de 3 mois

Les dates précises des vaccinations doivent être indiquées

(joindre photocopie du carnet de vaccinations ou du carnet de santé)

IL EST PARTICULIEREMENT CONSEILLE

  • aux candidates : de s’assurer qu’elles sont immunisées contre la rubéole
  • aux candidats : de s’assurer qu’ils sont immunisés contre les oreillons